22 mars 2012


Ciao, primavera. Le ciel reste bleu chaque jour un peu plus longtemps, bleu immaculé. J'ai ressorti mes ballerines jaunes du fond du placard, et ça me rappelle inévitablement les premiers jours passés ici, quand je suis tombée amoureuse de la lumière de fin d'après-midi et des reflets dorés sur le fleuve. Je me sens chez moi ici, même si je me reproche de me réfugier un peu trop souvent dans les mêmes endroits. En fait, je crois bien que j'ai toujours été comme ça. / J'écoute en boucle cette version de Soul Rebels, et ça me fait penser à celui qui a été mon amoureux il y a longtemps et qui réalise en ce moment-même son rêve de toujours. Je reçois des lettres qui commencent par "ma petite marraine chérie", écrites en maladroites et adorables lettres liées. J'apprends à faire des bracelets brésiliens pour la toute première fois. Je regarde Matti et Marina jouer des parties de Go sur la table de la cuisine. J'ai hésité mille ans avant de découper mon vieux jean pour en faire un short, et je pense qu'il est bientôt temps de remettre mes boucles d'oreilles-cerises. J'ai hâte de prendre l'avion très bientôt pour passer quelques jours parmi les miens. J'essaie de ne pas penser que c'est le tout dernier faux-retour et que dans quelques mois, il me faudra dire adieu à ma vie d'ici, arrivederci Italia.

6 commentaires:

  1. Je découvre ton blog complètement par hasard... et la photo du pont sur l'Arno dans la lumière de fin d'après-midi réveille de multiples souvenirs en moi... Chaque jours je passais sur ce pont avec mon vélo pour me rendre à la fac. J'ai aussi passé une année à Florence et que de souvenirs ! Profite bien du printemps si doux à Florence et du bleu du ciel...
    Isaline

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est exactement ça. Le vélo, le bleu du ciel et la douce caresse du soleil. Je suis heureuse de lire que les souvenirs ne s'éteignent pas.

      Supprimer
  2. Je suis vraiment contente que tu aies laissé un commentaire sous mes photos... Ainsi, tu me donnes l'occasion de découvrir tes douces photos et tes merveilleux textes. Et c'est très beau.

    RépondreSupprimer
  3. Ça a l’air magnifique Florence, la photo avec le pont est juste incroyable, car on ressent la sérénité de l’instant !
    Ton blog est magnifique Camille.
    Bises

    RépondreSupprimer
  4. Oh cette lumière. Je n'ai pas vu la lumière toscane depuis mon enfance. je n'ai pas vu la lumière romaine depuis 18 ans, pas retourné depuis que ma famille a quitté Rome..... Combien de temps te reste-t-il ?
    Profite !

    RépondreSupprimer